Mon arbre

Publié le par Michèle Soullier

photo de Tristan Zilberman

 

 

 

 

 

 

 

En ce moment, il fait profil bas

Tout introverti, replié sur lui-même

Ses branches ont perdu leur superbe

Elles ne sont que des bras morts tendus vers le ciel,

Criant leur blues de la vie.

De sa ramure, de son tronc épais et trapu,

la sève s'est retirée, a migré aux profondeurs,

Puis s'est figée en mode hiver, en mode austérité.

 

Mais moi, je sais qu'il cache son jeu !

 

En sous-sol, invisibles mais bien vivantes

Ses racines se déploient

Une envergure proche de celle de son branchage.

Un système radiculaire pénétrant, solide,

Qui se mêle à la terre nourricière.

Des milliers de radicelles, patientes, attendent des jours meilleurs

Pour relancer la sève, la propulser vers les cimes,

Et dispenser les nutriments qui réveilleront la frondaison.

 

MS - 30/01/2017

Publié dans L'air du temps

Commenter cet article